'Territoire à Energie Positive' : notion définie en 30 critères

Modèle systémique pour un "territoire idéal"
Publié par Pia Buschmann le 23/07/2013

Afin de soutenir les dynamiques collectives dans leur transition énergétique, une définition européenne des « Territoires à énergie positive » ("100 % RES Communities" en anglais) , couplée à des critères d'évaluation, a été établie par les partenaires du projet européen.

Un territoire à énergie positive est "un territoire qui vise à réduire au maximum ses besoins en énergie et à couvrir le reste par une production renouvelable locale."

Un territoire à énergie positive est aussi un territoire qui, pour répondre aux enjeux fondamentaux de notre époque, intègre l'énergie dans des approches spécifiques (développement économique, protection de l'environnement, participation citoyenne, solidarité rural/urbain..) en faveur d'un authentique développement durable du territoire.

marguerite réseau tepos_FR

Au total, 30 critères répartis dans 4 catégories (objectifs énergétiques, planification, approches, exécution) permettent de cerner la notion, et correspondent concrètement aux grandes lignes suivantes (que chaque territoire pourra investir distinctement et de manière plus ou moins ambitieuse) :

  • le territoire vise l'objectif de couvrir ses besoins énergétiques par des sources renouvelables locales (niveau des objectifs),
  • le territoire dispose d'un plan d'action et des mesures concrètes (niveau de planification),
  • le territoire aborde l'énergie dans un cadre plus large de développement local (niveau d'approche),
  • le territoire dispose de quelques réalisations concrètes (niveau d’exécution).

Les critères seront prochainement mis en œuvre de manière opérationnelle dans le cadre d'une reconnaissance "Territoire à énergie positive", qui permettra d'identifier au niveau européen, sur une même carte, tous les territoires pionniers de la transition énergétique locale.