Weilerbach (DE), un territoire misant (aussi) sur la pédagogie pour atteindre l'objectif zéro-émission

Image extraite du dessin animé conçu et réalisé à Weilerbach, inspiré des 3 petits cochons

Image extraite du dessin animé conçu et réalisé à Weilerbach, inspiré des 3 petits cochons. (c) Valeria Cozzarini

Publié par Pia Buschmann le 24/07/2013

Teresa Karayel, directrice en charge des questions d'énergies à Weilerbach (DE) - une association de 8 municipalités allemandes (14.700 habitants plus 4.000 Américains) sait que "les énergies renouvelables permettent de conserver argent et emplois dans les territoires".

La communauté est l’une des plus avancées en Allemagne en matière de transition énergétique. Actuellement, la demande en électricité et chauffage est assurée par une combinaison de solaire thermique et photovoltaïque, d’éolien, de biomasse et de sondes géothermiques. Au cours de la période du projet de recherche DEMS ("Decentralized Energy Management System" - système de gestion décentralisée de l'énergie), les producteurs d'électricité régionaux se sont associés aux consommateurs d'électricité et les prévisions météorologiques ont été utilisées afin de planifier l'utilisation des unités de production d'énergie efficacement.

Dans le cadre du projet européen SEMS ("Sustainable Energy Management System" - Système de Gestion de l'Énergie Durable; 2007-2012) Weilerbach s’est fixé l'objectif de devenir un village à zéro émission. Depuis, de grands progrès ont été réalisés, notamment dans le domaine de la rénovation des bâtiments avec l'appui actif et soutenu des citoyens.

En ligne avec la devise "économisez de l'énergie et amusez-vous!", une maison à Énergie Positive à base de paille a été construite et son mode de fonctionnement a été expliqué de façon éducative par le biais d’un dessin animé intitulé « les trois petits cochons ». Basé sur le film populaire du même titre, le dessin animé explique aux adultes et aux enfants les avantages d'une maison à Energie Positive. Techniquement, l'énergie solaire est stockée en automne sous la dalle du rez-de-chaussée, pour être ensuite utilisée comme moyen de chauffage par rayonnement en hiver et au début du printemps.