Province de Luxembourg (Belgique): Une méthode de mise en oeuvre de la vision “Territoire à énergie positive”

PEPS-Lux
Publié par Frédéric Praillet le 19/11/2014

Soutenue par l'Université de Liège et l'intercommunale IDELUX, la Province du Luxembourg lance la dynamique PEPS-Lux (Province à Energies Positives) visant à coordonner la transition énergétique de son territoire dans une vision "100% Renouvelable".

Mobiliser tous les potentiels naturels et humains!

Cette volonté de prise en main de la dynamique par la Province de Luxembourg se traduira par une approche de l’énergie comme axe prioritaire du développement territorial afin de mobiliser tous les gisements d’économie d’énergie et de couvrir les besoins restants par l’exploitation, optimale et respectueuse du contexte environnemental, de l’ensemble des potentiels de production d’énergie renouvelable.

La réalisation d’un tel défi passera par la mobilisation des acteurs publics du territoire, à travers la mise à disposition de moyens techniques et humains, ainsi que la recherche de nouveaux modes de financement. Une attention particulière sera portée à l’association de la population et des acteurs locaux dans la prise de décision publique et dans la réalisation des actions pour créer une véritable dynamique territoriale.

Mise en œuvre d'un cadre général

Concrètement, quatre axes de travail seront coordonnés par un comité de pilotage composé de représentants de la Province, de l’ULG, et d’IDELUX.

Organigramme PEPS

Le premier axe de travail sera concentré sur le soutien aux communes et l’animation d’un réseau de communes engagées afin de faciliter fortement le développement et la réalisation de plans d’action locaux. A ce jour, 14 communes ont déjà rejoint le mouvement et bénéficient d’un soutien technique et méthodologique pour la réalisation de leurs bilans énergétiques territoriaux et l’élaboration de plans d’action en faveur de l’énergie durable.

Le deuxième axe de travail visera à mettre en œuvre de grands projets territoriaux structurants tels que des campagnes de soutien à la rénovation énergétique de l’habitat, ou de développement des énergies renouvelables.

Le troisième axe de travail consistera en la mise en œuvre d’un cadre de mobilisation de l’ensemble des parties prenantes du territoire afin de les associer dans la prise de décision, et de multiplier les réalisations exemplaires.

Le dernier axe de travail visera à la mise en œuvre d’actions internes à la Province elle-même afin de la positionner comme leader exemplaire de la démarche.