Un nouvel outil de thermographie infra-rouge pour les villages et les zones péri-urbaines ?

A new system designed by local compagnies and tested by rural communities.
Publié par Isabelle Meiffren le 03/09/2014

A bord d'un camion..

Une caméra vidéo prend des prises de vue vidéo des murs et des façades, rue après rue. Un mât téléscopique peut filmer les toits dans certaines configuration, la présence de réseaux aériens étant souvent une contrainte. Des prises de vue sont également prises en journée pour sécuriser l'interprétation des données.

Cet équipement a été mis au point par deux entreprises locales, NEOTIM and ALTUS REFLEX. Le pays de l'Albigeois l'a testé sur une trentaine de kilomètres de rues, dans 5 villages, pendant l'hiver 2014.

Comment cela fonctionne ?

Equipé de deux caméras (une infra rouge, un normale) Le camion passe - jour et nuit, pour faire des clichés des murs et façades, et prend éventuellement des vues des toitures, quand les réseaux électriques n'y font pas obstacle. Les clichés sont ensuite présentés aux habitants, par des conseillers indépendants.-   

Premiers résultats...

C'est un dispositif qui permet de visualiser assez rapidement les maisons mal isolées à l'échelle d'un village, d'un quartier, d'un lotissement ou de plusieurs lotissements dans les zones pavillonnaires.
Comparé aux diagnostics de sensibilisation réalisés avec des caméras à l'épaule, ce système est bien plus rapide. De fait, il devrait pouvoir faciliter la sensibilisation et la mobilisation d'un plus grand nombre d'habitants. Il semble également être une bonne alternative à la thermographie aérienne, adaptée aux seules zones urbaines compte tenu des coûts incompressibles élevés de mise en oeuvre. Pour ce qui concerne la qualité et l'efficacité du diagnostic, et surtout son incidence pour impulser des travaux d'isolation par les habitants, il est encore trop tôt pour se prononcer. Difficile de savoir si l'impact sera équivalent à ce qui a été constaté sur le territoire du Pays, dans le cadre de sa programmation de "nuits de la thermographie".

70 % des personnes qui ont participé à une nuit de la thermographie (selon la méthode conventionnelle !) ont réalisé très rapidement des travaux d'isolation, ou les ont programmés. Est-ce que la thermographie mobile donnera les mêmes résultats ? C'est en tous cas le souhait des communes rurales qui ont participé à cette expérimentation en grandeur réelle. Les résultats seront disponibles avant la fin de l'année, mais les maires sont confiants même si il faudra peut être imaginer des dispositifs de restitution aux habitants un peu différents en cas d'affluence !