Les territoires ont voté pour l'énergie positive! Manifeste pour une révolution de l'énergie décentralisée

Les territoires ont voté pour l'énergie positive!
Publié par Pia Buschmann le 20/01/2015

Le manifeste pour une révolution vers l'énergie décentralisée a été présenté lors de la Conférence "Régions 100% renouvelables" à Kassel (Allemagne). Il est soutenu par le réseau allemand des "Régions 100% renouvelables", constituant la branche allemande du réseau européen RURENER. Les territoires impliqués demandent plus de courage et d'engagement des politiciens nationaux pour une décentralisation dans la politique énergétique. Plus de 40 millions de personnes vivent dans les territoires actifs dans le domaine. Le manifeste, développé à travers un processus de dialogue à l'échelle nationale, est maintenant présenté au niveau européen et diffusé au sein des territoires à énergie positive.

>>> Lire le manifeste (anglais)

Le manifeste est basé sur une série de forums locaux qui ont été menés durant le premier semestre 2014 par le réseau des "régions 100% renouvelables", ainsi que sur l'expérience des précédentes conférences organisées par le réseau. Il reprend de manière concise les opinions et revendications politiques qui découlent de cette démarche, à l'égard de l'énergie renouvelable dans les collectivités et les régions allemandes.  

10 conférences et forums locaux  
Weimar, Thuringia 12 février
Aller-Leine Valley, Lower Saxony 19 février
Kassel, Hesse 4 mars
Steinfurt, North Rhine-Westphalia  5 mars
Husum, Schleswig-Holstein 20 mars
Freiburg, Baden-Württemberg 2–4 avril
Frankfurt, Hesse 9 avril
Preetz, Schleswig-Holstein 13 mai
Dessau, Saxony-Anhalt 21 mai

 

En Allemagne, la révolution énergétique bénéficie d'un grand succès populaire et est approuvée par 90% de la population. En plus d'être une contribution nécessaire à la protection du climat et des ressources à l'échelle mondiale, elle apporte des perspectives de développement économique et de sécurité d'approvisionnement. La mise en œuvre de cette révolution allemande repose sur les propriétés physiques des sources d'énergie renouvelables, dans la mesure du possible à travers des structures décentralisées.

Les régions allemandes jouent maintenant déjà un grand rôle, en collaboration avec les pouvoirs fédéraux, dans la mise en œuvre de la révolution énergétique. Elles désirent plus que jamais poursuivre leur campagne avec beaucoup d'engagement. Les acteurs régionaux doivent donc être intégrés, activement et de manière reconnue, dans le débat politique et la prise de décision. Ils ont en effet un rôle important à jouer en tant que parties prenantes, initiateurs et exécutants. Les processus législatifs doivent aussi satisfaire à cette exigence.

En outre, la révolution énergétique ne sera pas possible sans un large soutien de la population. C'est la clé pour maintenir un environnement et un monde vivables, un objectif pour lequel la participation des populations locales s'avère décisive. C'est aussi la clé d'un développement régional durable qui rend possible le développement économique, notamment dans les régions qui sont structurellement faibles. La première nécessité est le développement rapide et cohérent des sources d'énergie renouvelables. L'objectif doit être une conversion complète vers les énergies renouvelables dans les secteurs de l'électricité, du chauffage et du transport.

Le manifeste a été élaboré à travers un dialogue à l'échelle nationale entre les acteurs régionaux et est soutenu par le réseau national des régions 100% renouvelables et ses membres. Il s'agit notamment des communes, des cantons ruraux, de villes et services publics régionaux, et de coopératives de l'énergie, ainsi que de citoyens actifs, de scientifiques, d'organisations et d"entreprises. Jusqu'à présent, les territoires particulièrement actifs dans la politique énergétique comprennent des centaines de territoires dans lesquels plus de 40 millions de personnes vivent. Le manifeste reflète les résultats de six conférences annuelles "Régions 100% renouvelables" menées à l'échelle nationale avec un total de plus de 160 forums spécialisés et 3000 participants actifs.

Ensemble, ils demandent:

  • Un développement régional et décentralisé de l'énergie
  • Une intégration renforcée des municipalités
  • La prise en compte de la plus-value locale comme principe directeur
  • L'intégration des trois usages principaux de l'énergie: électricité, chauffage et mobilité
  • La conservation du statut de l'Allemagne à la pointe des technologies énergétiques
  • Le développement de marchés locaux de l'énergie
  • Le développement d'une culture "énergie positive"

Lire le manifeste complet (anglais)